Utiliser les nouveaux médias de manière sûre

Utiliser les nouveaux médias de manière sûre, responsable et réfléchie, cela s’apprend. C’est pourquoi Pro Juventute organise des conférences et ateliers « Pros des médias » à l’intention des parents et des enfants.
La conférence organisée par le groupe local du district de Monthey en collaboration avec les associations de parents d’élèves (APE) de Monthey, Collombey-Muraz, Vionnaz et Vouvry a rencontré un vif succès. Pas moins d’une soixantaine de parents et enfants se sont retrouvés le jeudi 28.3 à Vouvry pour suivre la présentation de M. Stéphane Koch. Animateur et expert en la matière, les propos de cet orateur très compétent ont très rapidement et tout au long des deux heures de conférence captivés les personnes présentes.
Les thèmes abordés auront permis à l’auditoire de se faire une meilleure idée des aspects positifs mais également des risques et des dangers d’Internet et de l’utilisation des nouveaux médias. La présence nombreuse ainsi que les fourmillantes questions posées par l‘auditoire auront démontré l’intérêt que suscite ce sujet.
Sur la base de cette expérience très positive, le comité cantonal doit maintenir réfléchir à la nécessité de continuer à mettre sur pied de telles soirées au sein des autres groupes locaux du Valais romand.

Camp Mère-Enfants 2019

Un vif succès. 

Le camp de Champéry vient de se terminer. Les sourires des mamans et des enfants en disent long sur leur satisfaction ! Une semaine durant laquelle se sont retrouvés douze mamans et vingt-cinq enfants pour se former, échanger, se ressourcer et se divertir ensemble.

La météo a été clémente, l’ambiance était bonne, les ateliers pédagogiques très intéressants et les activités enrichissantes. Le succès de cette nouvelle édition nous incite à poursuivre ce projet durant les années prochaines.

Un grand merci aux organisateurs, aux monitrices et l’animatrice.

Pro Juventute développe son organisation régionale

Pro Juventute veut assurer sa présence locale dans toutes les régions et parties de la Suisse et la rendre plus efficace. Dorénavant, les activités ne seront plus regroupées en organisations cantonales Pro Juventute, mais en régions. Pro Juventute souhaite ainsi présenter une image homogène dans toute la Suisse et renforcer l’impact des programmes nationaux dans les régions tout en assurant son ancrage local. La mise en œuvre débutera à partir de 2019 avec la région pionnière de Suisse centrale et se poursuivra ensuite progressivement.

Actuellement, Pro Juventute est organisée en fondation nationale et en unités cantonales juridiquement indépendantes. Les associations cantonales mettent en œuvre les offres nationales de Pro Juventute au niveau régional et développent en partie leurs propres priorités thématiques. Après de nombreux entretiens entre les représentants de la fondation nationale et les associations cantonales ainsi qu’une analyse complète, le conseil de fondation de la fondation nationale a présenté aux présidentes et présidents des associations locales un nouveau modèle d’organisation lors de la conférence des Présidents du 17 novembre 2018. Pro Juventute a l’intention d’ancrer ses activités dans toute la Suisse au niveau local avec cinq centres régionaux.
Le modèle prévoit un lien organisationnel plus étroit entre les futurs centres régionaux et la fondation nationale. Cela permettra de réduire l’effort de coordination actuellement considérable entre la fondation nationale et les 19 associations locales indépendantes. Parallèlement, ce modèle permettra d’utiliser les synergies de la collecte de dons, du positionnement de la marque Pro Juventute en termes de contenu et des fonctions de soutien telles que l’informatique, la comptabilité et les ressources humaines. Les bureaux des associations cantonales, qui opèrent aujourd’hui dans un corset serré sur le plan financier et sur le plan du personnel, pourront accroître leur niveau d’efficacité dans une structure groupée.
Le modèle des centres régionaux améliorera l’accès aux offres et aux programmes de Pro Juventute au profit des enfants et des jeunes dans toutes les régions de Suisse. Parallèlement, il assurera la présence des bénévoles locaux, des écoles, des autorités, des entreprises et des autres groupes concernés.
Le centre régional de Suisse centrale sera le premier à entrer en fonction à partir de l’automne 2019. L’expérience acquise par Pro Juventute lors de l’intégration réussie des organisations locales des cantons du Tessin, d’Uri et de Zurich dans la fondation nationale devrait également être prise en compte pour la mise en œuvre dans cette région pionnière.

Crédit photo : Designed by Freepik

RAPPORT D’ACTIVITÉS 2018 de l’OCEF

Projuventute Valais-Romand - Vacances

L’année 2018 aura été une année féminine, en Valais également.

Dans notre canton, des femmes étaient à la tête du Gouvernement, du Parlement et des trois commissions parlementaires de haute surveillance, alors qu’une première valaisanne a été élue au Conseil Fédéral. Parallèlement, pour la première fois, le seuil de 30% de femmes a été dépassé à la fois dans les commissions administratives et lors de l’élection des constituant-e-s.
Une étape symbolique a ainsi été franchie, puisqu’on considère qu’il faut passer ce stade pour pouvoir parler d’une véritable intégration des femmes. Au niveau fédéral, la loi sur l’égalité a été révisée, intégrant notamment l’obligation d’une analyse comparative des salaires femmes-hommes pour les entreprises de plus de 100 employé-e-s, alors qu’un quota de 30% de femmes était proposé dans le cadre de la révision de la loi sur les sociétés anonymes. Si cela ne doit pas faire oublier que l’égalité entre femmes
et hommes reste à atteindre, l’année 2018 témoigne d’une dynamique
positive qu’il s’agit de faire perdurer.

Rapport d’activités OCEF 2018

OCEF: Office Cantonal de l’Egalité et de la Famille

Crédit photo : Designed by jcomp / Freepik